Ana Maria Cata Chitiga, basketteuse professionnelle et étudiante ENACO !

parole-etudiants

La formation à distance permet aux sportifs de haut niveau de pouvoir concilier études et carrières. De nombreux sportifs de haut niveau ont fait et font confiance à Enaco pour suivre leur scolarité. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir le parcours d’excellence d’Ana Maria Cata Chitiga, basketteuse professionnelle et étudiante en DEES Marketing à distance chez ENACO. Nous remercions Ana Maria pour cette interview.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Ana Maria Cata Chitiga, j’ai 26 ans, je suis joueuse de basket professionnelle (ligue féminine de basket 1ère division) depuis 8 ans maintenant, ainsi que quelques sélections en équipe de France féminine A. Avant d’intégrer ENACO, j’ai obtenu un BTS en commerce international.

Quelle formation suivez-vous chez ENACO ?

J’ai choisi la formation en Bachelor marketing.

Pourquoi avoir choisi une formation à distance ?

La formation à distance permet aux personnes comme moi qui ont un emploi du temps irrégulier et imprévisible de s’adapter à nos besoins. Le plus de ce type de formation permet de s’organiser et de travailler à son rythme (en déplacements, chez soi avec des horaires tardifs…) grâce aux cours en ligne disponible 24/24, 7/7 échanger avec les professeurs par mail. A titre comparatif, j’avais réalisé mon BTS dans un établissement public et ce n’était pas toujours évident de toujours demander et dépendre des autres pour les cours suite à mes nombreuses absences. Le plus dur c’est de se motiver car tu as plutôt intérêt à être responsable et assidu. Cela me permet de faire ma passion (et mon métier) tout en continuant à coté un cursus scolaire.

Qu’est ce qui vous plaît chez ENACO ?

La formation que j’ai choisie est celle qui me parlait le plus après avoir eu mon BTS je ne voulais pas arrêter complètement les cours mais je voulais quelque chose de plus flexible avec une meilleure disponibilité de l’école contrairement à ce que j’avais pu connaitre par le passé. Enaco m’a paru la meilleure des solutions et la plus adaptée à mes besoins. Le gros point fort de cette école est la disponibilité et la réactivité des professeurs ainsi que de l’équipe pédagogique qui sont là pour un vrai accompagnement tout au long de la formation. J’aime beaucoup aussi le fait (pour ma formation) d’avoir 3 sessions d’examen dans l’année et tu peux les étaler comme bon te semble. C’est plus souple qu’un autre organisme mais sans pour autant en perdre la discipline et la rigueur nécessaire pour réussir.

Qu’envisagez-vous de faire une fois votre formation terminée ?

Au cours de ma formation j’ai été amenée à réaliser un stage dans un club de basket féminine en marketing et j’ai beaucoup apprécié car il y a beaucoup de choses à développer dans le marketing sportif en France. Cela peut être une piste intéressante car je connais déjà le milieu.

Quels conseils donneriez-vous à nos futurs étudiants ?

La formation à distance présente beaucoup d’avantages mais nécessite aussi beaucoup d’investissement personnel. Je conseille aux étudiants de bien peser cette variable et de se poser la question : honnêtement, serai-je assez régulier et rigoureux dans mon travail pour réussir la formation ? La réussite dépend beaucoup de soi et du travail fourni, il faut donc savoir ce que l’on veut vraiment. Les gens de l’école sont là pour nous aider, ils nous donnent toutes les clefs en main mais ils ne vont pas faire le travail ni apprendre à notre place. Une fois cette étape passée, bien choisir sa formation et ne pas hésiter à poser toutes les questions en cas de doute. Je vous souhaite à tous de réussir avec le groupe ENACO !

Notez cet article :

4 votes


Article publié le 15/07/2016

les articles qui pourraient vous intéresser

parole-etudiants

ENACO sur Grand Lille TV
Lire l'article

parole-etudiants

Romain Guillaume, étudiant ENACO et triathlète professionnel
Lire l'article

parole-etudiants

Maxime Oliveri, footballeur en équipe de France universitaire et étudiant ENACO
Lire l'article