Quel est l’objectif d’un contrat de professionnalisation ?

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes par l’acquisition d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’Etat et/ou la branche professionnelle.

Le contrat de professionnalisation alterne des périodes d’enseignement général, technologique et professionnel, et des périodes de travail en entreprise dans une activité en rapport avec la qualification visée.

A qui s’adresse le contrat de professionnalisation ?

Aux jeunes entre 16 et 25 ans et aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans.

Quelle est la nature du contrat

Le contrat peut être d’une durée déterminée comprise entre 6 et 12 mois. Cette durée peut être portée directement à 24 mois pour les personnes sans qualification. Le contrat peut aussi être à durée indéterminée.

Quelles formations sont concernées par le contrat de professionnalisation ?

Les formations prioritaires sont indiquées par les accords de branche. Il est ainsi tout à fait possible de préparer un BTS en contrat de professionnalisation. Il s’agit avant tout de trouver une entreprise qui vous permette de réaliser la formation choisie en contrat de professionnalisation.

Qui peut vous recruter ?

Tous les employeurs assujettis au financement de la Formation Professionnelle Continue (FPC), soit la quasi-totalité des entreprises.

Pour quelle rémunération?

Le montant varie en fonction de l’âge du bénéficiaire et de son niveau de formation initiale. Ci-dessous le tableau récapitulatif des rémunérations dans le cadre d’un contrat de professionnalisation :


Niveau de formation ou de qualification avant le contrat de professionnalisationMoins de 21 ansEntre 21 et 25 ans26 ans et plus
Inférieur au bac professionnel55% du SMIC au minimum70% du SMIC au minimumAu moins de SMIC ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle
Égal ou supérieur au bac professionnel, titre ou diplôme à finalité professionnelle65% du SMIC au minimum80% du SMIC au minimumAu moins le SMIC ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle

Des dispositions conventionnelles ou contractuelles peuvent prévoir une rémunération plus favorable pour le salarié. En cas de succession de contrats, la rémunération est au moins égale au minimum légal de la dernière année du précédent contrat.

Une convention collective, un accord de branche, sur le contrat de professionnalisation ou le contrat lui-même peuvent prévoir une rémunération plus favorable au salarié.

Avec ENACO, vous cumulez les avantages de la formation par alternance avec la souplesse de l’enseignement à distance !

Comment est organisée l’alternance ?

Les enseignements généraux, professionnels et technologiques sont dispensés par un organisme de formation, ou par l’entreprise elle-même si elle dispose d’un service de formation interne doté de moyens distincts de ceux des services de production.

Ces enseignements ont une durée comprise entre 15% et 25% de la durée totale du contrat.

Comment se passe le tutorat ?

L’employeur peut désigner un tuteur : celui-ci doit être volontaire, confirmé et doit justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 2 ans en rapport avec la qualification visée.L’employeur peut être lui-même tuteur.

Quels sont les avantages pour le salarié ?

  • Acquérir une qualification reconnue en situation de travail.
  • Etre rémunéré quel que soit le niveau de formation initiale.
  • Bénéficier d’une offre de formation adaptée à son niveau et à ses besoins.
  • Etre accompagné par un tuteur, ce qui facilite l’insertion dans l’entreprise.