Fin du top 3 : Zoom sur le métier de gestionnaire locatif

emploi

Dans nos précédents articles (profession négociateur immobilier et syndic de copropriété), nous vous parlions des métiers qui recrutent dans le secteur immobilier. Aujourd’hui nous nous intéresserons au métier de gestionnaire locatif. Interlocuteur privilégié des propriétaires, il a pour mission principale de s’occuper des contrats de locations pour le compte de ces derniers.

Gestionnaire locatif, un métier qui a le vent en poupe

Le gestionnaire locatif est présent pendant toute la durée d’un bail locatif. Il prépare les documents administratifs en amont, s’assure aussi du suivi du paiement des loyers et réalise l’état des lieux de sortie. Ses missions sont donc assez vastes.

L’une des missions principales du gestionnaire locatif est de rechercher et de sélectionner les futurs locataires des biens dont il a la charge. Son but est de s’assurer du meilleur taux d’occupation des locaux. Une fois les candidats choisis, le gestionnaire locatif est en charge des visites mais aussi de l’état des lieux d’entrée. Il intervient également dans la négociation et la rédaction des baux locatifs. Avant de remettre les clefs au futur locataire, il doit vérifier que ce dernier ait souscrit à une assurance multirisque.

Une fois le bail signé et le locataire installé, le gestionnaire locatif va avoir plusieurs missions. Il est en charge du paiement des loyers : il va veiller à ce que le locataire le verse, il édite les quittances de loyers et s’occupe des éventuels impayés. Le gestionnaire locatif sera également en charge de l’entretien des immeubles et de leur bon fonctionnement technique. Il peut être amené à effectuer des contrôles périodiques de l’état d’un logement. Lorsque le locataire décide de partir, c’est au gestionnaire locatif de réaliser l’état des lieux de sortie et de notifier le propriétaire. En cas de litige, il peut être amené à saisir un avocat pour le compte du propriétaire.

Comment devenir gestionnaire locatif ?

Le métier de gestionnaire locatif est accessible après les études suivantes :

  • BTS Professions Immobilières (niveau Bac +2)
  • Bachelor Immobilier
  • Ou Licence Professionnelle en immobilier (niveau Bac +3)
  • Ou Certificat de qualification professionnelle gestionnaire locatif

Cette profession peut s’exercer avec un certificat de qualification professionnelle. Elle est donc ouverte aux personnes qui souhaitent se reconvertir sans reprendre une formation diplômante.

Le salaire du gestionnaire locatif dépend en grande partie du nombre de logements qu’il administre. En moyenne, un gestionnaire locatif débutant gagne entre 24k € et 35k€ bruts par an.

Le gestionnaire locatif peut exercer pour le compte d’un office HLM rattaché à une commune ou un département. Il peut également travailler pour des petits propriétaires de logement, des entreprises mais aussi en agence.

Notez cet article :

Soyez le premier à donner votre avis !


Article publié le 06/07/2016

les articles qui pourraient vous intéresser

emploi

L’évolution des techniques de recrutement
Lire l'article

emploi

15 applications mobiles pour trouver un emploi, une alternance ou un stage !
Lire l'article

emploi

Formation professionnelle : Quels sont mes interlocuteurs CPF ?
Lire l'article