Suite du top 3 : le métier de syndic de copropriété

emploi

Dans notre article précédent nous vous parlions du métier de négociateur immobilier. Aujourd’hui, nous nous intéresserons au métier de Syndic de copropriété. Le besoin en Syndic de copropriété est constant : les propriétaires d’immeubles recherchent toujours des syndics pour gérer leurs immeubles.

Syndic de copropriété : un métier qui a la côte !

Le syndic de copropriété a plusieurs rôles : il s’occupe de la gestion d’un ou de plusieurs immeubles et il joue le rôle de médiateur pour gérer les éventuels conflits entre propriétaires. Ses missions sont vastes et se concentrent autour de trois axes.Mission de gestion technique

Le gestionnaire ou syndic de copropriété a pour mission de faire appliquer le règlement de copropriété et les décisions prises en assemblée de copropriété. Si un propriétaire ne respecte pas le règlement, le syndic de copropriété a le pouvoir d’engager une procédure judiciaire. Il est également en charge de la gestion des parties communes : il doit veiller à l’entretien du bâtiment et au bon fonctionnement des équipements collectifs de l’immeuble (ascenseurs, sortie de secours…). Il s’occupe également du recrutement du personnel d’entretien.

Mission de gestion comptable et administrative

Le syndic de copropriété tient la comptabilité générale de l’immeuble. C’est à lui de la répartir entre les différents propriétaires et il perçoit les provisions de charge. Il doit également régler les factures des différents prestataires et rémunérer le personnel d’entretien. Le gestionnaire de copropriété a également des missions administratives : il doit convoquer les assemblées générales de copropriété et les animer. Il est également en charge de la rédaction du procès verbal et sa diffusion.

Le syndic de copropriété : médiateur dans l’âme

L’une de ses missions principales est la médiation des conflits. Il tient le rôle de médiateur entre les différents propriétaires : il peut arbitrer les litiges et proposer une solution pour régler le conflit. Le syndic de copropriété doit également avoir une excellente relation avec les propriétaires.

Comment devenir syndic de copropriété ?

Pour exercer le métier de gestionnaire ou syndic de copropriété, il est conseillé de suivre les études suivantes :
  • BTS Professions immobilières (niveau Bac +2)
  • BTS MUC – management des unités commerciales (niveau Bac +2)
  • DUT carrières juridiques (niveau bac +2)
  • Licence professionnelle droit administration management des organisations, spécialité gestionnaire de l’habitat collectif et de l’habitat social (niveau Bac +3)

Il existe également des formations qualifiantes de gestionnaire ou syndic de copropriété. Cependant, il est impératif d’avoir une carte professionnelle. Cette carte est délivrée avec le BTS Professions immobilières.

La fourchette de salaire est assez large : lorsque le syndic de copropriété a le statut de salarié, la rémunération dépend de l’importance du cabinet. Lorsque le syndic de copropriété est indépendant, sa rémunération dépend de l’assemblée générale qui le désigne. Le gestionnaire ou syndic de copropriété peut travailler pour une agence. Il est alors salarié. Il peut également diriger sa propre agence. Le gestionnaire de copropriété a alors une solide expérience dans la gestion immobilière et a alors le statut de chef d’entreprise.

Alors convaincu(e) par le métier Syndic de copropriété ? Dans le prochain article, nous vous présenterons le métier de Gestionnaire locatif.

Notez cet article :

Soyez le premier à donner votre avis !


Article publié le 06/07/2016

les articles qui pourraient vous intéresser

emploi

L’évolution des techniques de recrutement
Lire l'article

emploi

15 applications mobiles pour trouver un emploi, une alternance ou un stage !
Lire l'article

emploi

Formation professionnelle : Quels sont mes interlocuteurs CPF ?
Lire l'article