MOOC Enaco, essai transformé !

ecole-actu

En 2013, Enaco a décidé de se lancer dans la grande aventure des MOOCs, une forme d’apprentissage à l’époque en plein boom aux États-Unis. C’est ainsi que le 18 novembre 2013 commençait « Les clés du management interculturel en Europe », un cours en ligne qui a duré 4 semaines et dont nous dressons aujourd’hui le bilan. Organiser un MOOC est un travail de longue haleine qui mobilise toute une équipe de personnes aux compétences différentes. Cela dans un seul but : diffuser un cours en ligne ouvert et gratuit qui permettra au plus grand nombre d’acquérir de nouveaux savoirs.

Un large public pour un sujet de MOOC fédérateur

Aujourd’hui, on peut dire que notre but a été atteint, puisque ce MOOC a attiré un total de 1 435 inscrits. Cela peut paraître peu face aux grosses machines de Coursera où la moyenne est de 20 000 participants, mais nous considérons que c’est un très beau chiffre pour un galop d’essai, surtout dans le paysage français, encore assez timide vis-à-vis de ce nouveau mode de formation !

Nous avons tout d’abord mesuré le succès de ce premier MOOC Enaco au public qu’il a attiré. Pour le connaître, nous avons demandé aux participants de répondre à une petite enquête. Les résultats parlent d’eux-mêmes, le public était plutôt large : parfaitement divisé entre hommes et femmes (50 % contre 48 %) et majoritairement situé dans une fourchette d’âge de 19 à 44 ans (avec une majorité entre 25 et 34 ans). La parité se retrouve également entre béotiens et connaisseurs du e-learning, puisque les premiers étaient 51 % et les seconds 48 % ; comme on le voit, les curieux n’ont pas été effrayés par ce nouveau mode de formation.

Ces chiffres montrent que le sujet européen a été bien choisi puisqu’il a intéressé une variété de personnes, et non une « niche ». Un constat en adéquation avec l’esprit d’ouverture des MOOCs.

Des taux de participation renversants

Évidemment, le succès d’un MOOC se mesure aussi grâce aux chiffres les plus parlants, le nerf de la guerre : les taux de suivi et de réussite aux examens. En effet, le nombre inscrits ne veut pas tout dire.

Quand on cherche à savoir si un MOOC est « réussi », on s’intéresse surtout au nombre d’actifs, c’est à dire les participants qui ont réellement suivi le cours. Dans le MOOC Enaco « Les Clés du management interculturel », le taux d’actifs a fluctué : de 61 % la première semaine, il est passé à 36 %, puis 24 %, pour finir à 35 %. 503 personnes ont ainsi participé jusqu’à l’examen final, après avoir regardé les 15 vidéos et répondu aux 15 quiz. Un chiffre impressionnant quand on sait qu’en moyenne, seuls 7 % des participants de MOOCs finissent leur cours ! Sur ces 503 finalistes, nous avons délivré 490 certificats, portant le taux de réussite réel à 97 % ! Une récompense pour les participants, mais aussi pour l’équipe du MOOC.

35 % d’actifs finaux, cela veut donc dire que certains ont abandonné le MOOC en cours, ou alors même avant son démarrage. Une vraie intrigue pour l’équipe encadrante : ont-ils oublié l’existence du MOOC ? Peut-être ont-ils regardé quelques vidéos et décidé que finalement le thème ne leur plaisait plus ? Ou encore peut-être étaient-ils déjà trop occupés par ailleurs ? C’est aussi ça l’ouverture des MOOCs : la liberté de repartir si on n’y trouve pas son compte. Les raisons de cet abandon sont une inconnue que l’on essaie de résoudre en interrogeant les finalistes sur les points qui leur ont plus ou moins plu. Ils peuvent ainsi s’exprimer sur la quantité et la qualité des contenus, la difficulté des exercices, ou même suggérer librement des améliorations, ce qui nous permet de nous améliorer pour de futurs MOOCs. Ainsi, les participants qui nous ont suivis jusqu’au bout se sont déclarés à 85 % globalement satisfaits du cours, et seuls 4 % ont jugé ses contenus de mauvaise qualité.

Dans l’ensemble, les participants semblent avoir apprécié ce premier MOOC, tout comme l’équipe Enaco. L’expérience semble avoir porté ses fruits, et nous aura permis de nous améliorer dans cette nouvelle forme d’apprentissage pour rester à la pointe du e-learning. Mais n’oublions pas que ces résultats ont été obtenus grâce à un travail de fond dont nous vous parlerons très prochainement !

Consultez le bilan complet du MOOC ENACO.

Notez cet article :

Soyez le premier à donner votre avis !


Article publié le 06/07/2016

les articles qui pourraient vous intéresser

ecole-actu

ENACO soutient Benjamin Vallé pour l’Ironman de Nice 2016 !
Lire l'article

ecole-actu

L’excellence de la politique qualité d’ENACO doublement récompensée
Lire l'article

ecole-actu

Hélène Lejeune remet le Prix de l’Entrepreneur de l’Année 2015 région Nord de France
Lire l'article