Qu’est ce que la période de professionnalisation ?

La période de professionnalisation, dispositif méconnu, est très avantageux à la fois pour le salarié et l’employeur :

Avantages pour le salariéAvantages pour l’entreprise
Développer ses compétencesDévelopper les compétences des salariés en préservant l’organisation de l’entreprise*
Valider un diplômeMotiver ses salariés en leur permettant d’accéder à une qualification supérieure
Conserver sa rémunération voire bénéficier d’une allocation de formation si elle se déroule hors du temps de travail.Bénéficier d’un financement pour le remplacement du salarié si cela s’avère nécessaire**
Bénéficier d’un financement de la formation par l’OPCA

* La formation peut se dérouler en alternance et en dehors du temps de travail.

** Pour les entreprises de moins de 50 salariés.

Ce dispositif est intéressant pour le salarié, car il lui permet de suivre une formation qualifiante tout en maintenant son activité professionnelle. Il bénéficie des avantages de l’alternance et conserve sa rémunération.


L’intérêt de ce dispositif pour les entreprises est de former ses salariés, tout en bénéficiant d’un dispositif qui non seulement finance la formation et les frais annexes éventuels, mais aussi une partie du salaire du remplaçant si cela s’avère nécessaire (entreprises de moins de 50 salariés).

Quel est l’objectif de cette période de professionnalisation ?

La période de professionnalisation a pour objectif de favoriser le maintien dans l’emploi d’un salarié en CDI grâce à une action de formation. Elle fonctionne sur la base de l’alternance entre période de formation et activité professionnelle. Le salarié acquiert ainsi une qualification professionnelle en étant suivi dans un parcours individualisé.

Qui peut être concerné par la période de professionnalisation ?

Tout salarié embauché en CDI qui répond à l’un de ces critères :

  • Toute personne qui envisage la création ou la reprise d’une entreprise.
  • Toute personne dont la qualification est devenue insuffisante au vu de l’évolution des technologies et des organisations.
  • Toute personne qui compte 20 ans d’expérience professionnelle, ou âgée de 45 ans et ayant une ancienneté d’un an au minimum dans l’entreprise./li>
  • Toute personne en retour de congé maternité ou parental (homme ou femme).
  • Toute personne bénéficiaire de l’obligation d’emploi.

Pour quel type de formation ?

  • Enseignements généraux
  • Enseignements professionnels ou technologiques

Les actions d’évaluation (passage d’un examen ou d’une évaluation pratique finale en centre de formation par exemple) et des actions d’accompagnement (préparation d’une validation des acquis) peuvent entrer dans le cadre des actions prises en charge dans le cadre de la période de professionnalisation.

Pour quelle durée ?

La durée de la période de professionnalisation dépend de la qualification visée. Des contraintes particulières peuvent être données par l’OPCA dont dépend l’entreprise.

Comment cela se passe dans l’entreprise ?

Le salarié est encadré par un tuteur dans l’entreprise, désigné par celle-ci.

Quelle rémunération pour le salarié ?

Si la formation a lieu pendant le temps de travail, le salarié perçoit l’intégralité de sa rémunération. Si la formation a lieu en dehors du temps de travail (en partie ou en totalité), les heures de formation donnent lieu au versement d’une allocation de formation dont le montant est égal à 50 % de la rémunération nette de référence du salarié.Avec ENACO, cumulez les avantages de la formation par alternance avec la souplesse de l’enseignement à distance.