Romain Guillaume, étudiant ENACO et triathlète professionnel

parole-etudiants

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, Romain GUILLAUME, 28 ans, actuellement triathlète professionnel orienté sur les distances appelées  »Ironman », épreuve consistant à enchainer 3.8 km de natation, 180km de vélo et 42km de course à pied.

Côté sportif je suis membre de l’équipe de France, vainqueur de plusieurs Ironmans, notamment en Amérique du nord. Côté études, je dispose d’un diplôme d’entraineur de natation & maître nageur, et d’un BTS Professions Immobilières.

Quelle formation avez-vous suivi chez ENACO ? Quel était votre projet ?

Depuis mon adolescence j’ai deux centres d’intérêts dans la vie : le sport et le domaine de l’immobilier. Après avoir fait des études dans le sport, je me suis lancé dans une carrière de sportif professionnel (triathlon) en 2009. Toutefois, une partie de moi regrettait vraiment de ne pas avoir étudié dans l’immobilier. J’avais l’impression d’être emprisonné, restreint dans mes choix de vie : arrêter le sport professionnel et retourner aux études classiques ou alors continuer mon sport mais dire adieu à l’immobilier. Jusqu’à ce que je découvre qu’il existait une formation à distance pour un BTS Professions Immobilières ! A partir de ce moment là, mes objectifs de vie à court terme étaient de continuer mon activité professionnelle, tout en ayant la possibilité de préparer ma reconversion dans un domaine qui me passionne via la formation BTS Profession Immobilières qui est proposée par ENACO.

Pourquoi avoir choisi ENACO ? Quels sont les avantages du e-learning pour un sportif de haut niveau ?

Dans un premier temps je me suis beaucoup documenté sur internet sur les différents organismes de formations et c’était l’ENACO qui semblait avoir le meilleur qualité/prix. Le système e-learning me paraissait aussi être un grand avantage avec les rigueurs de mon activité professionnelle, et je ne me suis pas trompé ! Grâce au e-learning, je n’ai jamais eu d’excuse pour ne pas travailler mes cours : une connexion internet et le tour était joué pour réviser directement via la plateforme, que je sois sur mes compétitions en Australie, USA, ou ailleurs. Il y a des Quiz, des exercices, des évaluations corrigées par les enseignants, etc. J’avais vraiment l’impression d’avoir un suivi personnel grâce au e-learning.

Quels souvenirs gardez-vous de votre passage à ENACO ?

Je garde un très bon souvenir de mes études chez Enaco, tant pour la qualité des cours proposés, que du relationnel avec l’équipe pédagogique. J’ai recommencé mes études 5 ans après avoir quitté le système scolaire et j’avais perdu de nombreuses habitudes. Le suivi des professeurs m’a permis de me remettre au niveau et de me préparer correctement pour les différentes épreuves du BTS.

Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants d’ ENACO ?

J’aime bien faire le rapprochement entre le sport et les études. Il y a souvent des moments difficiles, des doutes, du stress mais seuls le courage et la persévérance vont vous permettre d’atteindre vos objectifs. Le travail paie toujours, aussi, ne baissez jamais les bras ! Et surtout, vous faites cela pour vous, pour travailler dans un domaine qui vous plait, vivre sa vie, être libre de ses choix et faire ce que l’on souhaite n’a pas de prix…

N’hésitez pas à solliciter vos professeurs, même si parfois vous avez l’impression de trop leur en demander. Ils ont été très disponibles avec moi, ils le seront avec vous.

Concernant les études, je pense que la meilleure méthode est de travailler régulièrement. Il est peut être plus facile psychologiquement et plus efficace de se concentrer sur son travail 1h à 2h par jour que de s’y mettre 4h, 3 fois par semaines.

L’après-ENACO / quelle est votre situation actuelle ?

2 ans après avoir obtenu mon diplôme je suis toujours triathlète professionnel. Grâce à mon bagage scolaire je suis dans une situation plutôt confortable : tant que mon activité actuelle me plaît, tant que je reste performant et que je peux en vivre je continue. Lorsque cela ne sera plus le cas, une nouvelle page de ma vie s’ouvrira et je travaillerai dans l’immobilier. D’ailleurs, pour l’heure j’ai déjà deux agences qui me proposent une reconversion, deux agences où j’ai effectué mes stages !

Notez cet article :

Soyez le premier à donner votre avis !


Article publié le 27/07/2016

les articles qui pourraient vous intéresser

parole-etudiants

ENACO sur Grand Lille TV
Lire l'article

parole-etudiants

Ana Maria Cata Chitiga, basketteuse professionnelle et étudiante ENACO !
Lire l'article

parole-etudiants

Maxime Oliveri, footballeur en équipe de France universitaire et étudiant ENACO
Lire l'article