LE BACHELOR EUROPÉEN COMMERCE INTERNATIONAL, QUELS DÉBOUCHÉS?

Qu’est-ce que le Bachelor européen Commerce International ?

Depuis le mois de septembre 2019, Enaco dispense 3 nouvelles formations diplômantes, dont le Bachelor européen Commerce International, permettant aux étudiants de décrocher un diplôme de niveau Bac +3, ainsi qu’un titre RNCP de niveau 2 (nommenclature européenne CEC : niveau 6) délivré par la CDE FEDE France.

Le Bachelor européen Commerce International a pour vocation de former des responsables commerciaux de dimension internationale, répondant aux exigences des entreprises, évoluant au cœur de problématiques économiques mondiales.

Ces experts évoluent dans un contexte multiculturel, accompagnant et conseillant les entreprises dans leur développement économique et commercial à l’international.

Le titre RNCP de « responsable Marketing et Commercial » étant reconnu par l’État et les entreprises, il peut de fait, être financé par les dispositifs de formation professionnelle continue, tels que : AIF (voir votre conseiller Pôle Emploi), CPF, CPF de transition professionnelle

Quels métiers à l’issue de la formation ?

Le Bachelor européen Commerce International donne accès à de nombreux métiers, tels que les métiers de la vente, du marketing et du commerce international, exercés au sein d’une entreprise multinationale ou d’une PME. Parmi les métiers accessibles avec ce Bachelor, on peut citer de façon non exhaustive les métiers suivants :

  • Responsable commercial en affaires internationales : son rôle est de proposer à la direction diverses stratégies commerciales, de façon à développer le nombre de produits vendus par l’entreprise à l’international et de ce fait, augmenter le chiffre d’affaires.

  • Responsable des ventes zone export : également appelé « cadre export », « technico-commercial export » ou « commercial export ». Il a pour mission le développement des ventes de son entreprise à l’étranger. Il intervient activement sur la définition de la politique export de l’entreprise et met en place le plan de développement des ventes pour la zone géographique dont il a la responsabilité. En vente directe il s’occupe de faire signer les bons de commande, alors qu’en vente indirecte, il sélectionne les distributeurs qui vendront les produits ou services de l’entreprise. Il dresse l’argumentaire produit, forme les distributeurs à l’offre commerciale et développe l’animation du réseau commercial.

  • Responsable de gestion des ventes : Également appelé « responsable de l’administration des ventes », « responsable des services aux ventes », ou encore « administrateur des ventes export », il a pour principales missions le bon déroulé des ventes et le développement du Chiffre d’Affaires de l’entreprise. Cela se matérialise par la gestion administrative des appels d’offre et des marchés, par l’organisation, par le suivi des commandes et des conditions de vente (délais de paiement, escomptes), par la gestion des délais de livraison et des relations avec les clients (relations avec les clients, litiges, réclamations). Il met également en place des tableaux de bord commerciaux et coordonne le suivi des stocks, de la logistique et opère un suivi des paiements des clients.

  • Responsable des achats internationaux : Également appelé «acheteur», ce salarié a la charge de l’approvisionnement et des stocks d’une entreprise. Il négocie les tarifs et commande les quantités nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise. Il analyse ensuite le coût de revient du produit par rapport à l’investissement financier effectué, il référence les fournisseurs fiables et les fidélise dans le temps. Il a également la charge de négocier les prix, d’évaluer la qualité et de déterminer des délais de livraison optimaux. En cas d’erreur, de retard ou de non-livraison, il se charge de la résolution des litiges fournisseurs. Enfin, il prépare les appels d’offre, sélectionne les prestataires, rédige les contrats et assure le suivi promotionnel des projets. De manière générale, il est le garant de tous les aspects économiques, techniques et juridiques, associés aux contrats de vente.

  • Acheteur import : Il a pour mission de développer les ventes de l’entreprise, concernant les importations et des exportations. Il prospecte sur des nouveaux marchés, négocie les contrats et analyse les besoins. Après avoir défini différents objectifs commerciaux, il s’efforce de fidéliser clients et fournisseurs internationaux. Il coordonne son équipe et veille au suivi des différents services de l’entreprise (marketing, comptabilité, transports, achats).

  • Les entrepreneurs: tous les diplômés n’ont pas vocation à devenir salariés d’une grande entreprise. Certains préfèrent tenter l’aventure entrepreneuriale, afin de lancer leur propre business. Le principe, ils vont chercher eux même leurs fournisseurs à l’international, afin de lancer leur activité en BtoB ou BtoC au niveau national ou international.Pour les profils les plus expérimentés, riches de dizaines d’années d’expérience, d’un bon relationnel et d’un réseau présent à l’international, l’activité de consultant s’offre à eux. Leur rôle sera alors de conseiller des entreprises dans leur développement à l’international, avec pour objectif le déploiement du business et la conquête de nouveaux marchés.

Quels salaires à l’issue de la formation ?

Profession : Salaire annuel brut moyen : Sources :
Responsable commercial en affaires internationalesUn débutant gagne aux alentours de 65 k€ selon l’expérience et la taille du portefeuille de projets.
Un responsable commercial confirmé verra son salaire s’échelonner de 75 à 120 k€.
Un salarié sénior verra son salaire s’échelonner de 120 k€ à 150 k€.
Enfin, pour les top managers très experts et en charge des pertes et profits de l’entreprise : leur salaire s’échelonnera de 150 à 250 K€.
orientation.com linkeom.com
Responsable zone exportUn débutant gagnera 35 à 45 k€.
Après 10 ans d’expérience, son salaire peut atteindre les 60 k€.
En plus du salaire de base, des primes variables s’ajoutent au salaire fixe, selon l’atteinte des objectifs fixés.
cadresonline.com
Responsable de gestion des ventesUn débutant gagnera aux alentours de 40 k€
Tandis qu’un responsable de gestion des ventes confirmé gagnera approximativement 85 k€.
journaldunet.com
Responsable des achats internationauxUn débutant gagnera approximativement 38 k€.
Les profils confirmés quant à eux, gagneront près de 75 k€.
journaldunet.com
Acheteur importUn profil junior aura un salaire situé entre 19 et 35 k€.
Un acheteur import expérimenté, dans une grande entreprise, peut atteindre un salaire allant jusqu’à 77 k€.
orientation.com

Notez cet article :

note-1note-2note-3note-4note-5

Soyez le premier à donner votre avis !


Article publié le 24/09/2019

les articles qui pourraient vous intéresser

itw-start-ups

Déjàlu, la start up’ qui redonne à tous le goût de la lecture !!!
Lire l'article

orientation

Travailler en banque avec le Bachelor Banque à distance
Lire l'article

parole-etudiants

Déborah Delache : une opportunité professionnelle à l’étranger
Lire l'article