Découvrez le Yoga en ligne avec Axelle !

Pour aider ses étudiants pendant cette période de confinement qui peut parfois s’avérer complexe, Enaco vous propose des séances de yoga pour vous permettre de rester en forme et de garder un équilibre de vie. Découvrez le portrait d’Axelle, votre nouvelle prof de yoga !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Axelle et j’ai 44 ans. Je vis et respire le yoga qui est ma passion et mon métier aujourd’hui. Pour moi, il n’a pas été question de m’enfermer dans un milieu ni dans un lieu, je suis une nomade dans l’âme et le yoga m’accompagne partout. Formée et envoutée par la pratique décomplexée asiatique et américaine, je partage mon enseignement du yoga comme je le vis et respire : depuis 7 ans, avec le sourire et avec le cœur grand ouvert.

Comment en êtes-vous arrivée à pratiquer le yoga ?

J’ai découvert le yoga un peu par hasard. En reportage aux antipodes. En 2011, la porte d’un studio pas comme les autres s’ouvre, celle du yoga bikram, au fin fond de la Nouvelle-Zélande, à l’autre bout de la terre. C’est ici que le déclic va se faire. Cachée derrière un poteau, j’avais peur de découvrir mon propre corps ou que le professeur puisse me guider. Mais, en pratiquant de plus en plus le yoga, j’ai redécouvert mon corps, gagné confiance en moi et eu envie de transmettre cette énergie et ce bien-être.


Qu’aimez-vous dans le yoga ?

Pas carriériste, le monde de la TV ne me plaisait plus, j’avais envie de faire des rencontres et vouloir faire du bien autour de moi ; ce sont les raisons qui m’ont amenée à créer mon entreprise spécialisée dans le yoga, accessible à tout le monde et correspondant à mon univers.

Pour moi, le yoga est libre, il doit parler à tout le monde et se doit d’être un trait d’union entre les gens. Je donne des cours chez des particuliers, en entreprises, en prisons ou en centres éducatifs. Mais, je ne me revendique pas comme étant une coach et mise énormément sur l’écoute de l’autre. Lors de mes cours, il n’y a aucun jugement. Il s’agit d’un moment de détente que l’on s’accorde à soi.

Quels conseils donneriez-vous pour vivre au mieux le confinement ?

Ce confinement il ne faut surtout pas le prendre comme une punition qui génère la frustration et la colère. Le fait de rester chez soi permet d’épargner des vies. C’est un moment où le temps s’écoule différemment. Il faut penser à soi, apprécier de ralentir et prendre soin de soi. On a de la chance : on possède un toit, une connexion internet , de la nourriture. Pensez à garder une bonne hygiène de vie, prenez du temps pour vous, pratiquez du sport, communiquez et échangez au téléphone avec vos proches.

Notez cet article :

note-1note-2note-3note-4note-5

9 votes


Article publié le 01/04/2020

les articles qui pourraient vous intéresser

itw-start-ups

Mon Petit Placement : Découvre le meilleur du placement !
Lire l'article

ecole-actu

Bourse d’Excellence ENACO 2020 :
la volonté de démocratiser l’accès aux études supérieures pour chacun
Lire l'article

itw-start-ups

Gilbert : le stockage facile et flexible à Paris
Lire l'article