Le Digital : Un secteur qui recrute contre vent et marée

emploi

En contexte de crise économique ou d’embauches réduites, certains secteurs semblent toutefois s’en sortir mieux que les autres, le secteur du digital est de ceux-là et pour cause… Les chiffres sont impressionnants. En 2020 plus de la moitié de la population mondiale est présente sur les réseaux sociaux avec un nombre de mobiles personnels avoisinant les 5 milliards, le commerce électronique suit le même type d’évolution et en 2019, plus de 3 milliards de dollars ont été dépensés pour des achats faits en ligne dont la moitié réalisés sur mobile comme le montre le rapport digital réalisé par We Are Social et Hootsuite. Face à ces nouvelles habitudes de consommation, les entreprises tous secteurs confondus doivent s’adapter et mettre en place des stratégies efficaces si elles souhaitent survivre dans un environnement de plus en plus compétitif. Dynamisés par ces éléments, les besoins en recrutement de profils « digitaux » sont plus importants que jamais, aussi bien pour les entreprises de la tech que pour les services marketing des entreprises des autres secteurs.

Des besoins en forte hausse

Principale conséquence de cette hausse des usages digitaux dans nos habitudes de consommation : le nombre d’embauches en augmentation depuis plusieurs années. Des Big Players du secteur à l’image d’Accenture sont parmi les plus grands recruteurs de la place, avec plus de 1500 embauches réalisées en moyenne par an dans le seul domaine du digital et pour des profils très divers, du Web Marketing en passant par l’internet des objets. Les PME ne sont pas en reste et doivent plus que jamais se pourvoir en profils digitaux pour faire face à une compétition souvent féroce. Présence sur les réseaux, publicité en ligne, marketing automation sont autant de compétences très recherchées et déterminantes pour assurer la pérennité de leur business. Les chiffres transmis par Michael Page poids lourd du recrutement international témoignent de cette mouvance et pour une majorité de cas, les nouveaux diplômés préfèreront évoluer au sein d’une PME plutôt que d’un grand groupe.

Un secteur en perpétuelle évolution

Constamment en changement, le secteur du digital se destine aux profils prêts à faire face à des évolutions incessantes, tant dans les attentes que dans les compétences à développer. Les réseaux sociaux témoignent de ces changements avec de nouveaux acteurs sur le marché de manière permanente. TikTok, inconnu il y a deux ans, peut ainsi se targuer du vertigineux nombre de 800 millions d’utilisateurs à travers le monde, avec tout un lot de nouvelles perspectives commerciales pour les entreprises. Autrefois segmentés, les différents leviers technologiques créent aujourd’hui des synergies redoutables. Réseaux sociaux, webmarketing, CRM et IA agissent de pair pour servir au mieux les objectifs commerciaux des entreprises. Cette évolution continue implique donc des savoirs à développer sans cesse pour rester en phase avec les besoins réels du marché.

Des profils recherchés très divers

Ces évolutions des besoins en profils digitaux concernent de nombreuses spécialités : le webmarketing, la data science, la communication digitale, les moteurs de recherches sont autant de domaines pour lesquels la demande est de plus en plus forte. Rien qu’en 2020 en France, on dénombre un déficit sur ce type de profil de près de 80 000 personnes ! Petit focus sur les talents recherchés en Marketing Digital :

Les profils en demande :

    • Expert SEO : L’expert SEO a pour mission d’accroitre la notoriété des entreprises sur les moteurs de recherche. Charge à lui de développer des tactiques qui permettront une indexation optimale des contenus présents sur le site web de son entreprise. Liens à mettre en place, qualité de ces derniers, suivi des mots clés… sont autant d’éléments qu’il contrôle et dont dépend la bonne notation du site
 
    • Traffic Manager : Accroitre le trafic du site par l’activation de tous les leviers possibles de croissance, telle est la mission du Traffic Manager. Différents moyens sont à sa disposition et il pourra user de la publicité en ligne, de contenus de qualité sur son site, de partenariats… Aux bornes des métiers d’expert SEO et de rédacteur Web, le métier de Traffic Manager offre de belles perspectives d’évolution et des résultats concrets des actions entreprises
 
    • Community Manager : « La voix de l’entreprise sur les réseaux ». Le Community Manager a la lourde responsabilité de modérer toutes les interactions de l’entreprise avec ses différents interlocuteurs on line. Pour se faire, le Community Manager ou « CM » doit posséder différentes qualités comme une orthographe parfaite, du sang froid, de la réactivité, mais aussi de l’empathie pour défendre au mieux les intérêts de l’entreprise qu’il représente et éviter les dérapages
 
    • UX Designer : La mission de l’UX Designer est simple : faire vivre la meilleure expérience d’utilisation du support sur lequel il travaille aussi bien pour une application qu’un site web. Connaissances graphiques, appétence pour le design et esprit logique sont des traits de personnalité attendus de l’UX Designer, qui a la lourde responsabilité de mêler fonctionnalités et plaisir d’utilisation
 
    • Chef de projet Digital / CDO (Chief Digital Officer) : Réservé aux plus expérimentés, le poste de chef de projet digital consiste à encadrer les projets digitaux qui impactent les entreprises. Digitalisation des processus, mise en place de nouveaux leviers de croissance, transformation numérique.. le champ des possibles est vaste. Au sein d’un service marketing ou en ESN, le chef de projet digital peut exercer ses talents presque partout.
 

Un vivier d’entreprises en constante évolution

Autrefois majoritairement effectuées par les grands groupes, les embauches de profils digitaux se font aujourd’hui de plus en plus par de petites structures type PME ou Startups. Le nombre d’acteurs présents sur le marché est en forte hausse et les plateformes de mise en relation entre candidats et entreprises ont le vent en poupe. Diplômés d’universités, de grandes écoles ou détenteurs de titres professionnels… Les portes sont ouvertes pour celles et ceux qui possèdent et savent développer des compétences concrètes. Le besoin grandissant en nouveaux talents pousse d’ailleurs de plus en plus les entreprises à recruter non pas les seuls détenteurs de Mastères, mais également des profils plus divers comme les Bachelors !

À la lumière de ces éléments on peut dire à juste titre que les spécialistes du digital ont encore de beaux jours devant eux…

Notez cet article :

note-1note-2note-3note-4note-5

5 votes


Article publié le 22/07/2020

les articles qui pourraient vous intéresser

emploi

Le Manager : Une fonction clé dans l’entreprise
Lire l'article

emploi

Le BTS Banque : Une formation dans un secteur d’avenir
Lire l'article

emploi

Soft Skills, un avantage de poids pour le recrutement
Lire l'article