Le métier de gestionnaire de paie

orientation

Prélèvements à la source, nouveaux régimes fiscaux, complexification des régimes de retraite, primes diverses et variées… La fiche de paie peut paraître obscure pour celui qui ne possède pas les connaissances pour la décrypter. Attendue chaque mois par des millions de travailleurs en France et dans le monde, elle représente un élément d’une importance capitale et le gestionnaire de paie est le garant de ce précieux document, utile pendant la vie active et au-delà.

Le secteur fait face à une crise en interne et peine à attirer des candidats tant la profession paraît austère aux non-initiés. Petit tour d’horizon du secteur, des ses enjeux et des moyens d’y accéder.

Gestionnaire de paie : un professionnel aux compétences diverses

Le gestionnaire de paie est un professionnel méconnu mais qui remplit des fonctions essentielles pour les entreprises et les salariés. Sa principale mission et non des moindres est d’élaborer et d’établir les fiches de paie des collaborateurs travaillant dans l’entreprise qu’il représente. Cette tâche implique de la minutie et une grande expertise technique, juridique et fiscale dans la mesure où il collecte, analyse et traite des informations sensibles pour chacun des salariés de l’entreprise. Rigoureux, le gestionnaire de paie doit aussi être capable de communiquer simplement à une grande quantité de parties prenantes comme : les salariés, sa direction, le responsable du service dans lequel il évolue ou encore les institutionnels comme l’URSSAF. Dans la mesure où il manipule des données sensibles et personnelles, il se doit de faire preuve d’une grande discrétion au sein de son organisation.

En plus de sa responsabilité d’élaboration des fiches de paie, le gestionnaire de paie prend en charge la gestion administrative du personnel. C’est lui qui va assumer les formalités liées à l’embauche des nouveaux collaborateurs ou de ceux quittant l’entreprise. Élaboration des fiches de poste, calcul des indemnités de départ, solde de tout compte ou encore rédaction des contrats de travail… Autant de missions sur lesquelles il intervient.

Ses missions ne s’arrêtent pas là et il participe également à l’ensemble des missions liées aux ressources humaines comme l’élaboration de tableaux de bord ou encore la gestion de la masse salariale.

Une solide formation comme le Titre Professionnel Gestionnaire de Paie proposé par ENACO, le BTS CGO, le Bachelor européen Gestionnaire des Ressources Humaines ou encore le Mastère européen Management des Ressources Humaines vous apporteront les clés pour appréhender la profession sereinement !

Des qualités humaines et professionnelles précises

Le gestionnaire de paie est au centre de l’organisation et manipule des données d’une grande sensibilité qui ne concernent pas le reste de l’organisation et ne doivent donc pas être divulguées. Il en va de la vie privée des collaborateurs.

Le gestionnaire de paie doit posséder des qualités essentielles pour l’exercice de son métier :

  • Il doit faire preuve d’une grande rigueur et minutie
  • Sa gestion du timing est particulièrement appréciée
  • Sa discrétion et son éthique professionnelle
  • Une bonne capacité d’apprentissage (le contexte légal évoluant régulièrement)
  • La maîtrise de l’anglais est appréciée de même que des connaissances dans le système anglais de comptabilité
  • Être bon communiquant (le gestionnaire de paie traite avec de nombreuses parties prenantes)
  • Une aisance avec les logiciels et notamment les logiciels de comptabilité

Comme n’importe quel corps de métier, c’est durant la prise de poste que certaines de ces qualités sont acquises.

Un secteur marqué par une pénurie de profils… et donc des opportunités à saisir !

L’aspect austère du secteur de la paie peut faire fuir un certain nombre de candidats mais il n’en n’est rien ! Le poste de gestionnaire de paie offre une diversité de missions que l’on ne retrouve pas dans d’autres secteurs. Les perspectives d’évolution au sein de la filière sont réelles et il n’est pas rare que le poste de gestionnaire de paie fasse office de tremplin pour des fonctions supérieures en ressources humaines, finance voire stratégie ou conseil !

Le secteur affiche d’ailleurs une solide croissance et des perspectives même sans bac +5 ! Une étude réalisée par le cabinet Pay Job précise que 54% des gestionnaires de paie possèdent un Bac+3 ou un Bac+2, les profils n’ayant pas fait de masters ont donc les mêmes chances de réussite que les autres.

N’hésitez pas à faire une demande de documentation en ligne ou à nous contacter pour en apprendre davantage !

Notez cet article :

note-1note-2note-3note-4note-5

Soyez le premier à donner votre avis !


Article publié le 29/07/2021

les articles qui pourraient vous intéresser

orientation

Le BTS Management Commercial Opérationnel
Lire l'article

orientation

Le BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client
Lire l'article

orientation

Le Bachelor Européen Gestionnaire des Ressources Humaines
Lire l'article