Les métiers de la communication

emploi

Les entreprises, tous secteurs confondus, ont des besoins en communication grandissants. Recherche de notoriété, campagne publicitaire, création vidéo, supports de communication interne ou à destination des clients, évènementiel… Les champs d’application sont larges et les investissements correspondants conséquents. Les entreprises doivent donc se doter de collaborateurs aux compétences particulières pour délivrer leurs messages au bon moment et de la bonne manière. Petit tout d’horizon des métiers en vogue dans un secteur marqué par un taux d’embauche en croissance de plus de 10% entre 2016 et 2017.

Les métiers de la communication : Community Manager

Le Community Manager est véritablement la “voix de l’entreprise sur les réseaux”. Ce professionnel est un expert des différentes communautés et doit trouver les mots justes pour faire passer les messages de son entreprise de la bonne manière. Qu’il travaille en agence, au sein du service marketing d’une entreprise ou encore pour le compte d’un site web d’une association, les missions sont connexes et exigent généralement de lui une bonne maîtrise technique, et une plume à l’épreuve des fautes. Agissant comme un ambassadeur de sa marque, le Community Manager ou “CM” comme on l’appelle généralement, s’exprime sur différents canaux comme les réseaux sociaux et interagit avec les followers de son entreprise. Garant de l’image de marque de son organisation, il doit garder le ton de la ligne éditoriale de l’entreprise et éviter les dérapages… Parmi ses missions, on peut notamment citer la création de posts originaux, la publication de contenus de qualité, ou encore proposer des jeux concours. La formation se fera majoritairement sur le terrain mais exige tout de même du Community Manager un certain nombre de prérequis au titre desquels on pourrait citer : une appétence pour le domaine digital, des notions de marketing et une bonne capacité à rédiger et à se renouveler. Le BTS communication d’ENACO est une excellente manière de se former aux bonnes pratiques du domaine et d’acquérir des bases utiles à l’exercice de cette fonction !

Acheteur média

L’acheteur média est un profil d’une grande importance pour toute entreprise cherchant à promouvoir ses produits. Sa mission principale est l’achat d’espaces publicitaires, sur les différents supports de communication à sa disposition. Ses tâches impliquent notamment : négociation avec les médias owners, étude des plateformes les plus pertinentes pour ses produits, échanges avec les chaînes de télévision, centres médias ou concessionnaires.. Grande capacité de communication et sens des affaires sont des qualités souvent recherchées et reconnues chez ce professionnel, qui n’hésite pas à négocier les propositions qui lui sont faites, pour obtenir le meilleur accord possible pour l’entreprise qu’il représente. Son travail est méthodique et suit une ligne directrice logique : !

    • Définition des canaux sur lesquels promouvoir les produits en concertation avec sa hiérarchie et les besoins de l’entreprise (TV, SEA, Display Advertising)
    • Media research : il analyse ici les médias sur lesquels promouvoir ses produits et recueille différentes données comme la cible, l’audience, le tarif…
    • Demande de devis et négociation des propositions qui lui sont faites
 
Charge à lui d’obtenir le meilleur ratio investissement / exposition, pour maximiser son chiffre d’affaires. Une formation de type Bac +3 comme le Bachelor Européen e-commerce proposé par ENACO constitue une excellence porte d’entrée pour ce type de poste, pour lequel les entreprises n’hésitent pas à recruter de jeunes profils ! N’hésitez pas à faire une demande de documentation en ligne pour en apprendre davantage !

Media planner

La mission du media planner est claire (mais non sans difficulté !) : il doit élaborer le plan média de l’entreprise dans laquelle il travaille. En se basant sur des études quantitatives et qualitatives, il va définir les supports de communication les plus prometteurs pour délivrer les messages de l’entreprise. Une campagne TV à mettre en place ? Des articles à relayer sur les réseaux sociaux ? Aucun problème pour le media planner qui se chargera de maximiser l’exposition médiatique des dispositifs de communication développés par son entreprise. Aisance avec les chiffres, rigueur et bonne capacité de communication sont des qualités attendues de ce professionnel. N’hésitez pas à faire une demande de documentation en ligne pour en apprendre davantage sur les formations vous y préparant et proposées par ENACO, comme le Bachelor Européen Marketing Digital.

Responsable de communication

Le responsable de communication est un élément central de toute entreprise possédant un service marketing ou un service communication dédié. Sa mission ? Mettre en pratique le plan de communication décidé pour l’entreprise. Ses tâches sont variées et impliquent un travail sur le plan média global comme : la création de supports de communication interne ou externe (print ou web), le travail sur la relation presse, une participation à la mise en place de campagnes TV… Loin de s’arrêter aux simples fonctions d’exécution, le responsable de communication peut travailler en collaboration avec son supérieur hiérarchique à l’élaboration des futurs plans de communication. Fonction importante dans une entreprise, le responsable de communication est donc la « voix » de son organisation. Avec de l’expérience, un responsable de communication peut évoluer vers un poste tel que directeur marketing et communication. Le Bachelor Européen Communication proposé par ENACO peut vous aider à prétendre à ce type de poste !

Directeur Marketing et Communication

Le directeur marketing et communication est d’une importance capitale dans toute entreprise faisant la promotion de ses produits sur un marché. Il a la lourde tâche de concevoir et de mettre en place l’intégralité de la stratégie marketing et communication de l’entreprise qu’il représente, des premières itérations à la mise en place opérationnelle. Il est un des piliers de l’entreprise car il évolue entre expertise technique, connaissance de son marché et management de différentes équipes au sein desquelles il intervient. Charge à lui d’élaborer les plans marketing de son entreprise et de concevoir des opérations commerciales qui auront un impact concret sur les ventes. Si son poste englobe les fonctions de communication, il devra également piloter le plan de communication global de l’entreprise, dans le cadre de la promotion de ses produits ou services.

À l’aise avec les chiffres et le multi-tasking, le directeur marketing est également un meneur de troupes qui doit disposer de solides compétences de communication et de management. Sa mission principale étant de promouvoir l’image de son entreprise sur un marché souvent compétitif, il pilote des budgets élevés et prend des décisions impactantes pour son organisation. L’ensemble de ses missions le conduisent donc naturellement à être rattaché à la direction générale et à siéger aux différents comités de direction et de pilotage qui rythment la vie de l’entreprise.

L’accès à ce poste est réservé aux profils les plus expérimentés dans les grands groupes et entreprises de taille importante, il vous faudra donc faire vos preuves avant d’y prétendre. Dans les entreprises de taille plus réduite en revanche, il n’est pas rare de voir de jeunes diplômés accéder à ce type de position si les compétences techniques et humaines sont au rendez-vous.

Le métier de directeur marketing et communication demande de solides compétences opérationnelles que la seule pratique sur le terrain ne peut pas vous apporter. Une formation de type bac +5 comme le Mastère Européen Communication proposé par ENACO est tout indiquée, et vous permettra de disposer de compétences et connaissances indispensables si vous envisagez ce type de carrière !

Notez cet article :

note-1note-2note-3note-4note-5

7 votes


Article publié le 18/12/2020

les articles qui pourraient vous intéresser

emploi

Le Manager : Une fonction clé dans l’entreprise
Lire l'article

emploi

Le BTS Banque : Une formation dans un secteur d’avenir
Lire l'article

emploi

Soft Skills, un avantage de poids pour le recrutement
Lire l'article