La crise sanitaire et le développement du digital en entreprise

emploi

L’évolution du secteur digital a été fulgurante ces deux dernières années. On sait aujourd’hui que son impact sur la croissance des entreprises françaises durant l’année 2021 a été bien plus important qu’on ne l’imaginait. C’est notamment ce qu’a démontré le baromètre ACSEL, réalisé par IPSOS auprès de 700 entreprises en mai dernier. 50% des entreprises estiment que le numérique est un moyen de garantir leur activité en 2021. En conséquence de cette évolution du secteur, on assiste à un fort développement des formations dans le domaine du digital.

Une transformation numérique salutaire

La crise sanitaire a provoqué un rebond des activités numériques Pour certaines entreprises, la transformation digitale forcée par le contexte de pandémie mondiale est devenue salutaire. Aujourd’hui, 63% des entreprises de plus de 20 salariés perçoivent cette transformation comme une opportunité. En effet, le Covid-19 et les confinements successifs ont amplifié la présence en ligne des commerçants. Certains n’avaient pas même de site internet avant la crise : 20% des entreprises sondées par l’IPSOS reconnaissent avoir leur propre site marchand depuis moins d’un an.

On compte également un élargissement des canaux digitaux utilisés pour commercialiser des produits ou des services en ligne, puisque c’est 70% des ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire, entre 250 et 4999 salariés) qui en utilisent un ou plus. Dans les plus petites entreprises et les commerces locaux, c’est également une opportunité de développer son chiffre d’affaires et d’accroître sa visibilité. 53% des entreprises considèrent d’ores et déjà le digital comme un levier pour développer le commerce local. Finalement, la crise sanitaire aura eu un impact positif dans le cadre du développement et de l’accès au digital en entreprise, mais des progrès sont encore à faire puisqu’on s’aperçoit qu’un manque de compétences crée des freins en interne pour une entreprise sur deux.

Le Mastère Européen Management Digital peut par exemple vous permettre de comprendre les enjeux de cette digitalisation rapide et vous offrir la possibilité d’en connaître les leviers.

Un recrutement de compétences nécessaire

Le digital est un secteur en pleine progression mais il nécessite des salariés qualifiés, et des compétences clés que tout le monde ne possède pas. Dans les petites et les moyennes entreprises, ce manque de connaissances est devenu un frein réel, d’autant qu’aucun plan de formation n’est réellement prévu pour contrer cet effet. La solution est toute trouvée : recruter des personnes compétentes aux postes clés, nécessaires au bon développement de cette nouvelle activité numérique.

Outre les nouveaux métiers émergeant avec l’envolée du digital, les métiers plus « classiques » connaissent un regain d’activités : les petits commerces ont besoin de développeurs web, de community manager, ou encore de webmasters capables de gérer leurs plateformes de vente en ligne. De nouvelles plateformes ont également le vent en poupe, lorsqu’il s’agit d’apporter un soutien à des commerces locaux : des offres de click&collect ou des marketplaces proches des consommateurs, mais également des logiciels de caisse et des systèmes d’inventaire produits bien plus simples d’accès se mettent en place. Le digital touche désormais tout le monde et il devient nécessaire de s’équiper en conséquence !


Vous êtes intéressé(e) par les métiers du digital et vous souhaitez vous former dans ce secteur porteur ? Découvrez nos formations à distance qui peuvent être prises en charge par les dispositifs de formation continue comme le CPF ou les financements Pôle Emploi :

Notez cet article :

note-1note-2note-3note-4note-5

5 votes


Article publié le 27/12/2021

les articles qui pourraient vous intéresser

emploi

Les métiers de la vente et du commerce doivent se réinventer pour 2022
Lire l'article

emploi

Une carrière de haut vol : le conseil
Lire l'article

emploi

Le retail change, ses besoins en main-d’oeuvre aussi
Lire l'article