Les débouchés du Bachelor européen E-commerce

orientation

Le Bachelor européen E-Commerce est un diplôme de niveau Bac + 3, délivré par la FEDE. Cette formation s’intéresse à un secteur toujours en plein essor, porté par la digitalisation de la société et de son économie. La totalité des secteurs est aujourd’hui concernée, et la pandémie de Coronavirus a également fortement contribué à une réelle accélération du e-commerce.

Nous vous proposons donc de nous arrêter quelques instants sur les débouchés de ce diplôme, poussé par un secteur en pleine mutation puisque tous les domaines d’activités sont concernés. Vous pouvez ainsi envisager de travailler dans la grande distribution ou dans un petit commerce, mais également dans l’hôtellerie-restauration, ou dans la presse, l’éducation et les services. Internet est un véritable levier pour les ventes à distance, et représente aujourd’hui une part croissante du marché.

  • En 2021, les ventes en ligne ont progressé de 15.1%, soit un montant total de 129 milliards d’euros.
  • Les ventes de produits sur internet ont progressé de 7% par rapport à 2020.
  • Les secteurs du transport, du tourisme et des loisirs ont connu une croissance de 44% par rapport à 2020 également.
  • Le secteur des services est en hausse de 24% vs 2020.
  • Le e-commerce représente en 2021 14,1% du commerce de détail contre 13,4% l’an dernier.
  • Le nombre de sites de e-commerce a progressé de 11% en un an, entre 2020 et 2021.
  • 2,1 milliards de transactions ont été réalisées sur internet en 2021.

  • (Source : Chiffres du FEVAD parus le 3 février 2022.)

    Quels métiers sont accessibles après mon Bachelor européen E-Commerce ?

    Le Bachelor E-Commerce permet d’acquérir une expertise professionnelle, dans le domaine notamment de la stratégie e-commerce et à son écosystème. Aussi, vous serez en mesure de comprendre le cadre légal de la vente en ligne, l’environnement technique et fonctionnel d’un site de vente en ligne et ses leviers d’acquisition. A l’issue de ce diplôme, réalisable en un an et nécessitant une période de stage pour obtenir une expérience professionnelle, vous serez donc à même de prétendre à différents métiers du secteur.

    Responsable e-commerce : Il est chargé de définir la stratégie e-commerce de l’entreprise pour laquelle il travaille, et donc d’accroître les ventes en ligne de celle-ci. Il gère au quotidien les sites marchands et optimise le placement des produits pour générer du trafic. Il collabore avec d’autres équipes pour développer la notoriété du site afin d’attirer et de fidéliser les internautes. Il est également en charge du budget et décide des actions webmarketing à mener (SEO, SEA, emailing, réseaux sociaux, etc.) pour développer le chiffre d’affaires.

    Chef de produit e-commerce : Le chef de produit e-commerce, ou responsable e-merchandising, a pour mission principale d’optimiser les taux de conversion acheteurs/visiteurs et de maximiser le panier moyen d’achat des internautes. Pour atteindre les objectifs fixés par sa Direction, le responsable e-merchandising optimise constamment le parcours client sur le site internet dont il a la charge et l’offre produit. Pour optimiser le parcours client, il va faciliter la navigation en créant un parcours logique d’achat et ainsi s’assurer qu’il suive le tunnel de conversion. Il optimise les fiches produits du site et gère le cross-sell (les dispositifs de recommandations produits, ventes additionnelles et complémentaires). Le responsable e-merchandising analyse les résultats de la stratégie mise en place.

    Traffic manager : Le traffic manager a pour objectif d’optimiser tous les leviers d’acquisition de trafic web afin de donner la meilleure visibilité possible au site internet dont il a la charge. Il souhaite ainsi générer le maximum de trafic et de chiffre d’affaires. Il maîtrise les différents leviers de prospection (SEA, SEO, affiliation, display, etc.) dans le respect des budgets qui sont fixés par sa Direction. Le métier de traffic manager inclut également un volet analyse très important. Les tableaux de bord font partie de son quotidien : analyse du trafic et de l’audience du site ainsi que de sa fréquentation. Le traffic manager peut évoluer chez l’annonceur ou en agence.

    Chargé de référencement web : Le chargé de référencement web a pour objectif de positionner le site web de l’entreprise pour laquelle il travaille sur les premières pages des moteurs de recherche. Pour cela, il propose des améliorations techniques et éditoriales. En veille permanente, il est attentif aux changements d’algorithme et mises à jour des moteurs de recherche ainsi qu’aux tendances du web. Le chargé de référencement web identifie les cibles et les concurrents du site et choisit les mots clefs à travailler. Une fois son travail mis en place, il continue de suivre l’évolution du site pour ajuster et optimiser le référencement du site.

    Community manager : le community manager a pour objectif de créer et fédérer une communauté d’internautes autour de la marque ou de l’entreprise dont il a la charge. Ambassadeur de la marque auprès des internautes, notamment via les réseaux sociaux, il communique les messages de l’entreprise et crée un dialogue. Il se doit d’être en veille constante pour suivre ce qui peut être dit sur la marque et veiller à son e-réputation. Il a également pour but d’humaniser l’entreprise et de la rendre accessible aux consommateurs, en échangeant avec eux, répondant à leurs questions ou organisant des événements (jeux concours, sessions de tchats,etc.). Il doit également être en mesure de créer différents types de contenus, en fonction de la ligne éditoriale choisie. Dans le cadre du e-commerce, il est amené à vendre les produits ou les services de son entreprise, via les différents réseaux sociaux.

    Si l’un de ces métiers vous intéresse et que vous présentez une appétence pour les métiers du digital, n’hésitez pas à nous contacter pour vous lancer dans un Bachelor européen E-Commerce à distance. Vous pouvez également remplir une demande de documentation en ligne afin que nous puissions vous recontacter et échanger avec vous sur le sujet !

    Notez cet article :

    note-1note-2note-3note-4note-5

    11 votes


    Article publié le 11/05/2022

    les articles qui pourraient vous intéresser

    orientation

    Le prix d’une formation ENACO ?
    Lire l'article

    orientation

    Des étudiants bien entourés dans leur formation à distance
    Lire l'article

    orientation

    Arnaques au CPF : bientôt la fin ?
    Lire l'article