close

Qu’est-ce qu’un growth hacker ?

17 mars 2023
Growth hacker

Un « growth hacker » est un professionnel du marketing digital dont l’objectif principal est de stimuler la croissance et l’acquisition de nouveaux clients sur les canaux digitaux (réseaux sociaux, emailing, publicités, sites web…) pour une entreprise.

Selon une enquête menée par le site web Les Echos Start en 2018, 85% des start-ups en France ont un growth hacker ou une personne en charge de la croissance au sein de leur équipe. Ce spécialiste du webmarketing travaille généralement en étroite collaboration avec les équipes de développement et de produit. Il se concentre sur l’utilisation de données, d’expérimentations et d’optimisations pour atteindre ses objectifs de croissance à moindre coût.

1 – Quelles sont les missions d’un growth hacker ?

Le growth hacker cherche à atteindre ses objectifs en misant sur des techniques webmarketing et d’acquisition qui peuvent générer un grand impact avec un faible investissement :

  • Analyser des données : il utilise des outils d’analyse de données pour comprendre le comportement des utilisateurs, identifier les tendances et les points faibles, et ajuster la stratégie en conséquence.
  • Optimiser la conversion : il maximise le taux de conversion des visiteurs en clients, en optimisant les pages de destination, les formulaires d’inscription, les boutons d’appel à l’action, etc.
  • Acquérir du trafic : il utilise une variété de canaux pour générer du trafic vers le site web de l’entreprise : les médias sociaux, les campagnes de publicité en ligne, le référencement naturel, les partenariats, etc.
  • Engager les utilisateurs : il encourage les utilisateurs à interagir avec l’entreprise sur les réseaux sociaux, à laisser des commentaires, à donner leur avis sur les produits ou services, etc.
  • Créer des campagnes en ligne : le growth hacker crée des campagnes sur les réseaux sociaux et encourage les utilisateurs à partager le contenu de son entreprise.

2 – Quelles études pour devenir growth hacker ?

C’est un professionnel qui est généralement issu d’une formation Bac +5 en stratégies digitales et expérimenté en webmarketing, référencement et développement informatique. Si vous souhaitez exercer ce métier, vous avez le choix entre plusieurs formations :

En parallèle, il est important de développer, lors de ses stages et de son parcours professionnel, des compétences en analyse de données, en test A/B, en optimisation de conversion et en compréhension des tendances et des comportements des utilisateurs.

3 – Évolution de carrière d’un growth hacker

L’évolution de carrière d’un growth hacker dépend de plusieurs facteurs : votre expérience, vos compétences, votre performance, votre capacité à vous adapter aux évolutions rapides du marché et à stimuler la croissance d’une entreprise. Il peut ensuite envisager de poursuivre sa carrière en tant que :

  • Chef de produit : En travaillant étroitement avec les équipes de développement et en comprenant bien les utilisateurs, certains growth hackers peuvent évoluer vers des postes de chef de produit, où ils seront responsables de la conception et de la gestion de produits numériques.
  • Senior growth hacker : Après plusieurs années d’expérience, un growth hacker peut devenir senior growth hacker et avoir la responsabilité de superviser une équipe de growth hackers et diriger des projets plus importants.
  • Responsable de la croissance : Certains growth hackers peuvent évoluer vers un poste de responsable de la croissance, où ils auront une vision plus stratégique de l’entreprise et seront responsables de l’ensemble des initiatives de croissance.
  • Chef d’entreprise : De nombreux growth hackers travaillent dans des startups, et certains d’entre eux peuvent se diriger vers la création d’entreprise, en utilisant leurs compétences en marketing et en croissance.

4 – Combien gagne un growth hacker ?

Le salaire d’un growth hacker varie en fonction de son expérience, de ses compétences, de son secteur d’activité et de sa localisation géographique. En général, les salaires des growth hackers peuvent être assez élevés car ils apportent une valeur ajoutée significative aux entreprises grâce à leur capacité à stimuler la croissance.

En Europe, le salaire annuel brut d’un growth hacker varie entre 35 000 et 70 000 euros. En France, par exemple, un growth hacker débutant gagne en moyenne entre 30 000 et 40 000 euros, tandis qu’un senior peut gagner jusqu’à 80 000 euros ou plus.