close

Les débouchés du Mastère européen E-business

ebusiness

Le Mastère européen E-business forme aux métiers du digital et permet de développer une réelle vision stratégique et un savoir-faire opérationnel en entreprise. L’avantage de cette formation réside dans le fait qu’elle offre aux étudiants une double compétence qui leur sera hautement profitable. Grâce à leurs acquis en marketing, en gestion et dans le digital, ils sont aptes à définir la stratégie e-business de toutes formes d’organisations. Cette polyvalence est un atout très recherché dans les entreprises qui souhaitent gagner des parts de marché dans l’e-commerce.

1 – L’E-BUSINESS : UN MARCHÉ DE L’EMPLOI PROSPÈRE

Les métiers du domaine de l’E-business sont très nombreux et variés. Certains métiers traditionnels, comme chargé de communication, ont su s’adapter au développement de leur activité sur Internet tandis que d’autres métiers comme Community manager sont apparus avec la nécessité de développer la visibilité des entreprises sur les réseaux sociaux. Le domaine du E-business comprend trois catégories de métiers :

  • Les métiers de l’e-business et du webmarketing

Ces métiers sont en constante évolution en raison de l’évolution rapide des technologies et des usages en ligne. Ils ont pour but de promouvoir l’image et de développer l’activité de l’entreprise sur le web. Les métiers de l’e-business et du webmarketing nécessitent des compétences techniques, créatives et analytiques ainsi qu’une connaissance approfondie de l’environnement numérique et des tendances du marché. Les professionnels de ce secteur doivent être en mesure de travailler efficacement en équipe et de s’adapter rapidement aux changements technologiques et aux nouvelles tendances.

Les principaux postes dans l’e-business et l’e-marketing sont : responsable e-commerce, responsable du marketing digital, webmarketer, chef de projet web traffic manager, content manager, community manager, analyste web ou encore acheteur d’espaces publicitaires. Selon l’OPIIEC, Observatoire dynamique des métiers de la branche du Numérique, de l’Ingénierie, des études et Conseil et de l’événement, en 2023, on prévoit plus de 25 500 créations d’emploi dans le secteur de la communication et du webmarketing.

  • Les métiers du webdesign et du graphisme

Ces métiers sont portés sur la conception visuelle des sites internet avec pour objectif de valoriser l’image des entreprises à travers des designs attrayants qui répondent aux besoins des clients. Dans cette famille de métiers, vous trouverez le webdesigner, UX designer, UI designer, graphiste multimédia, etc.

  • Les métiers de la programmation et du développement multimédia

Cette catégorie concerne la conception technique des sites web. Il s’agit de répondre aux cahiers des charges développés par le client et le chef de projets. Et de leur côté, les développeurs se mobilisent pour créer ces pages web.

2 – QUELS MÉTIERS SONT ACCESSIBLES APRÈS MON MASTÈRE EUROPÉEN E-BUSINESS ?

  • Manager e-commerce :

Encore appelé responsable e-commerce, responsable e-business ou directeur des ventes en ligne, le manager e-commerce est chargé de développer des ventes en ligne d’une entreprise. Il pilote le(s) site(s) marchand(s) d’une entreprise et la stratégie marketing pour développer la visibilité et créer du trafic. Il définit et gère la mise en place des actions commerciales (promotions, animations, jeux-concours…). Le responsable e-commerce est tenu d’être à la pointe des techniques commerciales, des tendances marketing ainsi que des nouvelles technologies.

  • Responsable marketing digital :

Le rôle du responsable marketing digital est de mettre en place et de développer la stratégie digitale de son entreprise. Pour cela, il définit la stratégie en utilisant les leviers digitaux comme le référencement naturel et payant (SEO et SEA), l’affiliation, les réseaux sociaux, le display, l’emailing… Son objectif principal est d’accroître et d’optimiser la visibilité de son entreprise sur le web.

  • Webmarketer :

Le webmarketeur utilise les outils et les stratégies du marketing pour promouvoir et vendre des produits ou des services sur le web. Ses principales tâches incluent : l’analyse de marché pour identifier les tendances et les comportements des consommateurs, le développement de stratégies marketing, la création de contenu pour alimenter les différents canaux de communication en ligne, l’optimisation de la conversion pour améliorer le taux de transformation des visiteurs du site web en clients et enfin, la mesure de performance.

  • Chef de projet digital :

Le chef de projet digital a pour mission de planifier et mener à bien la création et le développement de projets et d’interfaces digitaux (sites web, sites e-commerce, application mobile). Ayant un rôle transverse dans l’entreprise, il peut intervenir sur la stratégie de communication en ligne de son client ou de l’entreprise (web, réseaux sociaux, multimédia…), tout comme il peut s’occuper de la construction d’un site, du lancement d’une campagne de communication en ligne… Ces professionnels savent conjuguer le management et la stratégie, et disposent de bonnes connaissances techniques web.

  • Traffic manager :

Spécialiste de la publicité, du référencement et de l’analyse statistique du comportement des internautes, le traffic manager crée et optimise les campagnes publicitaires en ligne d’une entreprise afin d’attirer davantage de trafic vers son site web (SEO, SEA, emailing, partenariats…). Il est responsable de la gestion et de l’optimisation des campagnes publicitaires en ligne, telles que les annonces Google AdWords, les bannières publicitaires, les publicités sur les réseaux sociaux, les publicités sur les applications mobiles, etc.

Le Traffic Manager suit les performances des campagnes publicitaires et les optimise pour améliorer les performances. Il analyse le taux de clic, le coût par clic, le taux de conversion, le coût par acquisition, etc. Le Traffic Manager ajuste régulièrement les enchères et les budgets des campagnes pour maximiser les résultats.